Plus forte que la violence

jeudi 12 février 2009
par  RF
popularité : 91%

JPEG - 62.5 ko « - Marie, tu sais, maman est en train de partir, je lui tiens la main. Comme tu n’as pu venir la voir, je voulais partager ses derniers instants avec toi.
Je viens de vivre, par téléphone interposé, les dernières minutes de la vie de ma mère. Je reste silencieuse, sans voix, sans larmes, sans réaction. Tout mon passé me revient en mémoire et tant de questions qui resteront pour toujours sans réponse. Tout ressurgit : les maltraitances, les violences conjugales, les galères, la rage de vivre et de prouver. Prouver quoi ? Que j’ai le droit d’exister ? Tant de maux cadenassés en moi qu’il a fallu déverrouiller pour commencer à exister. Tant de temps et de faux pas pour reconstruire la femme que je suis devenue. »

Si Marie Deliesse a décidé d’écrire, c’est pour raconter avec pudeur comment son envie de vivre, son amour pour ses enfants et sa capacité à créer des liens lui ont permis de trouver un chemin de vie.
Un ouvrage bouleversant pour témoigner que la violence familiale ou conjugale n’est pas une fatalité et qu’en cela elle ne peut avoir le dernier mot.

Marie Deliesse est mère de famille et réside en région parisienne. Elle s’est engagée dans de nombreuses associations, notamment les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs, a participé à la Fraternité catholique des malades et à la vie d’un centre d’accueil du Secours catholique.

Prix : 13,50 €
Code Sofedis/Sodis : S407491
ISBN : 978-2-7082-4040-7
LES EDITIONS DE L’ATELIER
Les Editions ouvrières
51-55, rue Hoche
94200 Ivry-sur-Seine
www.editionsatelier.com


Commentaires

Brèves

12 février 2009 - Nouvelle brève

Si Marie Deliesse a décidé d’écrire, c’est pour raconter avec pudeur comment son envie de vivre, son (...)

7 juin 2008 - Des mots pour le dire... des mots à lire.

Voilà, nous avons décidé d’éditer cette nouvelle rubrique : "Lire... pour comprendre et agir." Nous (...)